Carré rouge symphonique

Carré rouge symphonique

Pas d’encadrement du personnel enseignant. Pas de chef invité pour une classe de maîtres. Que le système démerde-toi tout seul. Tout compte fait, une réussite. On a eu droit à l’Ouverture 1812 de Tchaïkovsky et à la 5e symphonie de Chostakovitch devant un parterre bondé de jeunes gens enthousiastes, respectueux et curieux même si plusieurs d’entre eux ne connaissent visiblement pas les codes de conduite dans un concert classique.
La Presse / Alain Brunet, 15 mai 2012