Crédit: Antoine Saito (Bach Festival Montreal)

Voici la saison 2017-18 de l’OSA!

Depuis notre première saison en 2013, nous organisons des concerts au profit de causes sociales et humanitaires, tout en rendant l’éducation musicale accessible aux plus démunis. Depuis l’automne 2013, nos jeunes musiciens en début de carrière (généralement entre 18 et 30 ans) ont remis plus de 25 000 $ à des organismes de charité montréalais et ont offert des cours, concerts ou ateliers gratuits à des centaines d’enfants défavorisés de Montréal. De plus, les centaines de jeunes musiciens classiques ayant joué avec nous ont abordé des œuvres magistrales du répertoire avec l’OSA, dans un contexte dynamique, audacieux… et rémunéré !

La saison 2017-2018 de l’Orchestre symphonique de l’Agora confirme la place incontournable et unique que notre ensemble – et notre chef ! – prennent dans la vie culturelle montréalaise. Alors que nos premiers concerts s’organisaient grâce à une poignée de musiciens convaincus du pouvoir de la musique comme outil de changement social, l’OSA attire désormais certains des plus grands solistes canadiens et présente des concerts à grand déploiement avec des institutions de renom. Trois grands concerts, en plus des ateliers d’éducation musicale, constituent le corps de notre saison 2017-2018:

  • Le premier concert de la saison, Musiques en mouvement, célébrera le dixième anniversaire des Porteurs de musique, avec un répertoire entièrement moderne et contemporain. La pièce de résistance du concert sera le Concerto pour orchestre de Béla Bartók, œuvre «fantasme» de Nicolas Ellis. Par la suite, l’altiste Marina Thibeault sera soliste dans le Concerto pour alto du compositeur montréalais Airat Ichmouratov et le concert se conclura par une pièce du jeune compositeur québécois Francis Battah, composée spécifiquement pour le 10e anniversaire des Porteurs de musique.
  • Après le succès populaire des deux dernières années, le Festival Bach de Montréal a réinvité l’OSA à présenter un concert familial nommé Bach Incognito. Cet événement, qui plaira aux jeunes de 8 à 88 ans, mettra en vedette les chefs de section de l’orchestre et la harpiste Valérie Milot dans un conte imaginé et narré par Nicolas Ellis, parsemé de musique de chambre de l’époque baroque.
  • Le dernier concert de la saison, Da Ponte bien culotté, sera la première collaboration de l’OSA avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Ce concert-événement tout à fait original, au profit du Carrefour musical du Centre de pédiatrie sociale de Laval, racontera la vie scabreuse du célèbre librettiste de Mozart à travers les airs dont il a lui-même écrit les paroles. Juif converti prêtre catholique, gérant de bordels et de cafés, ami de Casanova, Lorenzo Da Ponte reprendra vie dans l’ambiance cabaret tamisée du Théâtre Corona, où le public (re)découvrira son histoire invraisemblable, dans un texte et une mise en scène d’Isabeau Proulx-Lemire et avec six des chanteurs canadiens les plus prometteurs.

Bonne saison avec nous!!